Black Friday 2020 : UpYourBizz vous offre 250€ de réduction sur votre opération commerciale En profiter tout de suite
Contact
Contactez-nous ▼ 02 52 36 06 06
Contact

Besoin d'aide ?
Un expert va vous rappeler !

C'est gratuit et vous serez recontactés rapidement !

Contact

Une présentation en visio vous intéresse ?

Nous Contacter

Nous contacter ?

Du lundi au vendredi : 9h à 19h

Le samedi : 9h à 18h

02 52 36 06 06 (Appel non surtaxé)

Formulaire

Une question ?
Consulter notre FAQ !

FAQ
UYB Poignet de main autour d'un café

Nos meilleurs conseils pour recruter un nouveau commercial

"Recruter un nouveau commercial est toujours synonyme de challenge. En effet, les vendeurs compétents et expérimentés pointent rarement au chômage : ils sont déjà en poste et la concurrence n’a aucune raison de les laisser partir à votre profit. Donner sa chance à un débutant peut être une alternative, mais comment éviter que le choix ne relève de la loterie ? Il n’y a pas de problèmes, dit-on : seulement des solutions… "

Favoris Partager

Définir précisément le profil recherché

Une sélection préalable et un entretien d’embauche ne sont efficaces que si vous savez quel type de profil vous visez. Les critères doivent être rigoureux, et à la fois suffisamment souples pour ne pas risquer de passer à côté d’un candidat a priori atypique mais parfaitement adapté au poste à pourvoir :

  • Présentation et premier contact : bien souvent, votre première impression sera aussi celle du client. L’allure, la tenue vestimentaire portée avec naturel, le niveau d’élocution doivent correspondre aux attentes habituelles de votre clientèle.

 

  • Niveau intellectuel et formation : scolarité et diplômes professionnels ont leur importance, mais, pour un relationnel de qualité, ils doivent s’accompagner d’un niveau général en adéquation avec le profil moyen de votre clientèle.

 

  • Expérience professionnelle : ce critère sera à moduler en fonction du type de poste (débutant ou confirmé) et donc des modalités d’intégration du candidat dans votre équipe de vendeurs.

 

  • Situation : lieu de résidence, situation familiale, mobilité et disponibilité (par exemple pour le travail du samedi).

 

  • Personnalité : un caractère assuré mais souple et ouvert, une réelle capacité d’écoute, une aptitude et un goût revendiqué pour le travail d’équipe, des motivations ne reposant pas seulement sur l’ambition personnelle et le montant du salaire sont autant de garanties d’une intégration réussie. À moduler en fonction de votre stratégie de management.

 

  • Centres d’intérêt et compétences annexes : vendre une voiture, c’est avant tout instaurer une relation avec un client. Selon les cas, des compétences affirmées en mécanique, en histoire de l’automobile et/ou la capacité de discuter sport ou cinéma seront appréciées, voire déterminantes.

 

Afin de définir vos attentes, prenez en compte le profil de vos meilleurs vendeurs pour chacun de ces critères : vous obtiendrez un modèle référent solide et pertinent.

Dénicher la perle rare : de l'utopie au réalisme

Tout manager rêve de mettre la main sur le commercial idéal, à la fois performant et apte à s’intégrer immédiatement à votre équipe comme s’il avait toujours fait partie de la maison. Bien sûr, son CV fera preuve d’une expérience avérée chez la concurrence, ce qui vous évitera d’investir du temps, et donc de l’argent, dans une formation aux résultats parfois aléatoires.

 

Du rêve à la réalité, il y a un gouffre. Si un candidat de cette trempe répond à votre offre d’emploi, posez-vous systématiquement les questions suivantes :

  1. S’il est en poste : pourquoi souhaite-t-il quitter son emploi actuel pour venir chez moi ?
  2. S’il est sans travail : pourquoi est-il au chômage avec un CV de ce calibre, dans un secteur où il y a plus d’offres que de demandes ?
  3. Quelles peuvent être ses motivations réelles, indépendamment de celles qu’il avance dans sa lettre de candidature ?
  4. La plupart du temps, ce type de profil trahit des ambitions personnelles exclusives. Vous héritez d’un vendeur efficace, certes, mais il ne restera chez vous que le temps de trouver encore mieux, après avoir éventuellement dégradé l’ambiance de travail dans votre équipe.

 

Il existe cependant un moyen d’aller chercher un excellent vendeur confirmé là où il est : le principe de la cooptation (utilisé massivement dans le monde économique anglo-saxon) via un système de prime par tranches (par exemple 4000 € par tranches de 500 et 1000 €) offerte à ceux de vos commerciaux qui parviendront à attirer l’une de leurs relations œuvrant chez un concurrent.

 

Les différentes tranches ne seront bien sûr versées au cooptant qu’au fil des mois effectifs de présence de la nouvelle recrue, et de seuils de résultats fixés à l’avance.

À défaut de perle rare, recruter un débutant, répondant au profil que vous aurez soigneusement établi, offre l’avantage de pouvoir former un vendeur « vierge » aux pratiques en vigueur dans votre structure. Un investissement qui, à terme, peut s’avérer très rentable.

Favoris Partager

NOTRE BLOG

Retrouvez tout nos articles pour développer considérablement votre puissance commerciale automobile.

Nos articles

Besoin d’aide ? Un expert automobile va répondre à toutes vos questions

Call center 02 52 36 06 06

lundi au vendredi : 9h - 19h

samedi : 9h - 18h

Des conseils vos projets de développement commercial ?

Prenez RDV dès maintenant pour une visio ou une visite d’un conseiller !

Visio Conseiller

Besoin d’aide ? Un expert automobile va répondre à toutes vos questions

Call center 02 52 36 06 06

lundi au vendredi : 9h - 19h

samedi : 9h - 18h

ACTUS, CADEAUX, ÉVÉNEMENTS AUTOMOBILES ET OFFRES INCROYABLES

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER


Facebook Linkedin Youtube Tumblr
Retour en haut de page Retour