Contact
Contactez-nous ▼ 02 52 36 06 06
Contact

Besoin d'aide ?
Un expert va vous rappeler !

C'est gratuit et vous serez recontactés rapidement !

Contact

Une présentation en visio vous intéresse ?

Nous Contacter

Nous contacter ?

Du lundi au vendredi : 9h à 19h

Le samedi : 9h à 18h

02 52 36 06 06 (Appel non surtaxé)

Formulaire

Une question ?
Consulter notre FAQ !

FAQ

Les 4 éléments pour optimiser votre processus de reprise

Management concession
un homme pianote sur une calculatrice

"La rentabilité globale d’une opération de vente VN ou VO associée à une reprise repose en grande partie sur une estimation optimale de la valeur du véhicule à reprendre, et notamment sur une évaluation la plus objective possible des frais de remise en état. Si le véhicule est relativement ancien et/ou s’il a beaucoup roulé, cette évaluation doit être d’autant plus rigoureuse et systématique, afin de limiter le risque ultérieur de mauvaise surprise. Par ailleurs, ce type de modèle constitue une source de revenus intéressante pour votre service atelier, pour peu que le coût estimé des réparations soit conforme à la réalité. En conséquence, quel que soit le responsable qui fixera à terme le montant de la proposition de reprise, vous avez tout à gagner à définir une procédure d’évaluation à laquelle chaque membre de votre personnel impliqué dans le processus d’achat devra se conformer à son niveau d’intervention."

L’identité du véhicule

C’est la première chose à vérifier, notamment pour les modèles dont vous ne maîtrisez pas l’historique : numéro VIN (sur le châssis, le moteur et éventuellement dans l’ordinateur de bord), plaques d’immatriculation, numéro gravé sur les vitres, tout doit être conforme aux spécifications de la carte grise.

Organes de sécurité

Freins, direction, suspensions et amortisseurs, état des roues et des pneus (y compris l’éventuelle roue de secours)… Leur niveau d’usure (et de conformité avec la réglementation) impliquera ou pas des réparations souvent coûteuses, indispensables à la remise en circulation du véhicule, et impactera d’autant le prix de rachat.

Mécanique et accessoires moteur

Des vérifications méthodiques s’imposent, afin de déceler tout problème susceptible d’entraîner des réparations importantes :

  1. Détection de fuite d’huile et autres liquides de fonctionnement (nettoyage des zones suspectes, test sur plusieurs kilomètres puis nouvel examen).
  2. Écoute attentive des bruits mécaniques, à l’arrêt et en roulant, à froid et à chaud. Tous les cliquetis et autres bruits de roulement excessifs devront faire l’objet d’une expertise complémentaire en atelier.
  3. Test de conduite sur route et en ville, avec une attention particulière portée au bon fonctionnement de l’embrayage et de la boîte de vitesses.
  4. Test d’émissions polluantes (pour intégrer par exemple au bilan final le remplacement coûteux d’un pot catalytique défectueux).

Équipements et carrosserie

Verrouillage centralisé, lève-vitres électriques, climatisation et autres équipements standards ou optionnels doivent systématiquement être contrôlés pour éviter l’accumulation de frais non prévus. De même, accrocs de peinture, signes de corrosion et chocs sur la carrosserie seront recensés et soumis à évaluation.

Toute trace d’un choc important fera l’objet d’une investigation particulière auprès du propriétaire (accident ? passage au marbre ?).

Une procédure d’évaluation des reprises rationnelle et efficace implique une parfaite connaissance de ses différentes étapes par tous les membres de votre équipe de vente.

 

Fiche pratique à télécharger